Partage “FORCE INSTINCTIVE ET CONSCIENCE INTUITIVE” par Renato Pappalardo

Découvrez le partage en cours, l’article “Force instinctive et conscience intuitive” du 16 avril 2020.

LIEN VERS L’ARTICLE COMPLET

 

Introduction : Je tiens à préciser que ce Partage même s’il peut inspirer certains et certaines dans cette période singulière, ne se veut pas être une analyse de notre situation présente au printemps 2020.

Des discours spéculatifs sur notre avenir pleuvent dans tous les sens et peuvent faire craindre le pire comme le meilleur.

Mais force est de constater que « Personne » ne peut prédire avec exactitude notre futur. Au mieux nous pouvons avoir accès, par bribes intuitives ou triturations analytiques, à ses potentiels.

Mais nous savons tous qu’un potentiel peut ou pas s’actualiser.

Tout ceci me fait penser à cette histoire qui nous renvoie aux prédilections de Paco Rabanne, couturier de renom et extralucide, qui avait annoncé la fin prochaine du monde dans son ouvrage “1999, le feu du ciel”. L’homme prédit qu’à 11h22, le 11 août 1999, la station spatiale Mir s’écraserai sur Terre, cependant, comme l’histoire le retiendra… il n’en fut rien.

Je ne cautionne pas ce genre de déclarations « à tue-tête », qui le plus souvent fixent dans la peur les plus fragiles d’entre nous et n’apprennent rien de nouveau sur les manipulations faites dans ce monde, à ceux qui sont le moins endormis.

Mais je reste persuadé que cet homme est un génie et que ses visions n’étaient pas inexactes.

Il manquait « juste » un élément important à son histoire, c’est le fait que la matière prenne son origine dans les mondes invisibles et que par conséquent nous ne sommes pas seuls à œuvrer à l’équilibre des forces en mouvement sur cette Terre, dans l’univers et dans notre petit corps.

Seulement nous sommes parfois tellement imbus de nous-même que nous prenons nos rêves, nos prémonitions, nos phantasmes pour des réalités.

Avoir accès au réservoir « astral » des potentiels du futur a toujours fait parti de l’histoire des hommes, chaque chef de guerre avait ses devins, ses oracles qui a coup de divinations savaient stimuler les troupes en s’appuyant sur leurs visions/potentiels.

 

La question qui se pose, est : toutes ces informations te fixent-elle dans la peur ou bien stimulent-elle ton audace et ton courage, t’amènent-elles dans la dimension animale instinctive ou bien vers celle, intuitive, de valeur fraternelle ?

 

Ce texte, qui ouvre une petite réflexion sur la notion de l’instinct et de l’intuition, est un cours extrait d’un livre à paraître fin 2020, qui trace une cartographie subtile de l’Être.

Pour l’occasion, j’ai juste adapté et raccourci le texte initial pour que cela soit plus digeste, mais il est évident que de nombreux points appellent à être développés en détail et le sont dans le texte initial.

 

Ma quête, dans l’ensemble expérimentale depuis 30 ans, sur les mécanismes et les phénomènes de la conscience via le physique, la matière et les énergies m’amène à Voir que nous ne sommes pas uniquement composés et structurés de matières organiques/physiques qui seraient traversées par des pensées hasardeuses !

L’image d’un fractal ou d’un ensemble de poupées russes juxtaposées serait plus rapprochant, et ma perception est que chacune de ces poupées, qui pourrait s’apparenter à un véhicule de conscience, sont contenues par des membranes de natures denses et subtiles, visibles et invisibles qui rayonnent et absorbent des énergies de nature diverses.

Bonne lecture.

Renato Pappalardo

 

You may also like