origine

Sensibilisé à la dimension artistique et musicale dés mon plus jeune âge, l’histoire se poursuit à 10 ans avec l’initiation et la pratique du Wado Ryu, art martial japonais.

 

cheminement

photo renato rond fond transparent

 

A 19 ans je rencontre la philosophie et le massage taoïste, à 22 ans je continue dans l’enseignement japonais par la voie du Do-in et ensuite du Shiatsu du Maitre Masunaga.
Du Japon je pars vers la tradition tibétaine dans le nord de l’Inde.
S’ensuivent plusieurs voyages à la rencontre d’enseignants, de Maitres spirituels et de guérisseurs de traditions orientales, occidentales et hawaïennes.

Je m’aperçois alors que les traditions ancestrales du massage et des arts martiaux ont beaucoup de points communs.
Les pratiques et les exercices qu’elles transmettent pénètrent les êtres de l’intérieur, les transforment et éveillent en eux des qualités et des dons inhérents à chacun d’entre nous.
Des qualités telles que la présence, l’enracinement, le respect, l’écoute, la puissance, les perceptions, l’équilibre.

 

apprentissage

De retour en France, je suis une formation en thérapie manuelle avec Gil Amsallem (Kinésithérapeute), et une formation de thérapeute psycho-corporel à l’École de Psychologie Biodynamique à Paris.

Formé comme moniteur Chindaï, art martial agréé par l’Union Nationale Sportive Léo Lagrange et le Ministère de la Santé et des Sports.

 

création

En 2002, à Avignon, je créé Biopulse en nom propre et commence les stages et formations autour du toucher et de la conscience corporelle tout en mettant en place une équipe de formateurs et de collaborateurs.

En 2010, je fonde Biopulse Formation Massage à Avignon et à Paris en ouvrant « le bébé » à des associés et nous créons ensemble une SARL SCOP.

En 2016, après 15 ans de direction et de projets collectifs, je quitte cette structure commerciale pour proposer une nouvelle synthèse de ma vision de l’entreprise, des massages et des thérapies énergétiques.

 

rencontres

Trois rencontres ont été pour moi déterminantes.

La première fut en Inde avec Le maître indien Chandra Swami, où j’ai pu ressentir la force et la présence d’un amour désintéressé et inconditionnel.

La seconde avec l’enseignement de Mr Alexandre Homé. J’entreprends depuis 11 ans un travail d’expérimentation des phénomènes énergétiques et physiques, associé à une pratique des arts martiaux et des soins traditionnels esséniens.

La troisième fut Marisa Ortolan, femme de cœur et d’exception, qui explore les liens étranges et sacrés entre l’homme et la femme.
J’ai été confronté à Voir ma vérité et à œuvrer à partir du cœur.

 

transmission

Dans un premier temps ces différentes approches et disciplines m’ont aidé à ouvrir mes perceptions et développer mon ressenti pour être en lien de façon plus juste avec moi-même et avec les autres.

Et par la suite de créé les ponts entre les découvertes et concepts actuels tels que les neurosciences, la physique quantique, les champs morphiques et les connaissances des voies traditionnelles sur l’énergie, le Chi, le prâna.
C’est sur ce point précis que mon travail prend tout son sens et que j’aime concevoir le lien fondamental entre le massage, les disciplines énergétiques et les thérapies corporelles : les uns comme les autres ont pour fonction de «faire le ménage» et de nous aider à nous structurer, afin que les qualités qui sommeillent en nous puissent s’éveiller.

Je me consacre maintenant à de la recherche et propose de nouveaux cursus de formation ouverts à tous, débutants, professionnels,
personnes en reconversion, praticiens, thérapeutes, enseignants et chercheurs.